Rechercher dans ce blog

16 mai 2021

NON-LIEU (LEM 1223)


Ici n’est pas le lieu de prêcher la morale
Mais plutôt de jouer en citant les… annales.
Le poète est un peintre et «sent» au lieu de «voir» ;
Ainsi le ressenti tiendrait lieu de savoir ?

On tient toujours un peu de son lieu de naissance
Et ce lieu-là nous tient depuis la tendre enfance.
Mais son lieu de naissance, si on avait son choix,
Bien des villes seraient des déserts sous les toits !

Comme la pire action qui n’a jamais eu lieu
Mais qui cause souvent un choc calamiteux,
Les départs les plus tristes aux déchirants adieux,
N’ont pas pu avoir lieu mais restent désastreux.

Qu’est-ce qu’un «idéal» sinon un lieu commun
Qu’on ne trouve jamais, qu’on sait jamais atteint ?
Dès que le temps s’arrête, alors, il devient «lieu»
Et le lieu… idéal pour les rêves chanceux…

Le «jugement dernier» ? Il a lieu tous les jours,
Et ce n’est qu’en haut lieu qu’on en fera le tour !
C’est le juste-milieu qui devrait nous guider,
Restant à mille lieues des excès débridés.

L’habitude, souvent, tient lieu de conviction
Comme l’avis du vieux tient lieu de prédiction.
Entre ce qui a lieu et ce qui n’a pas lieu
Il n’existe parfois que largeur de cheveu…

                         Jacques Grieu


 
Os court :
«  Il ne faut pas médire des lieux communs, il faut des siècles pour en faire un. »

 PJ. Stahl, écrivain et éditeur renommé sous son nom de Jules Hetzel (1814-1886).


     Lettre d'Expression médicale

LEM n° 1223 16 mai 2021 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer ici votre commentaire personnel. Merci.

BUT en BLANC
 ABUS (LEM 1227)

   Des revendicateurs, ce n’est pas la devise.         Au but, on a tous droit, quoi que certains nous disent. Souvent les tirs au but ne so...