Rechercher dans ce blog

31 mars 2020

Silence (Exmed)


 La moitié des humains qui se trouvent contraints à ne plus sortir de chez eux : évènement inédit pour notre espèce. Chacun seul en face de lui-même : un supplice pour l’espèce grégaire, ou sociale, que nous sommes. Enfin le silence règne dans nos si bruyants espaces publics.


   En même temps, Homo Sapiens est aussi un animal solitaire. Comment, sous l’aiguillon angoissant du Civid 19, et seul face à lui-même,  est-il en train de gérer cette double casquette ? Triomphe du collectif, revanche du personnel ou alliance des deux, le proche avenir nous le dira.

   Il est plus  capital que jamais de ne pas se laisser noyer les neurones par l’événementiel spectaculaire, et ses prêtres zélés, les communiquants.


François-Marie Michaut

1-2 avril 2020

On dit un micron (Exmed)

             Cela ne viendrait pas à l’idée d’un locuteur de culture française, avec des cordes vocales associées,  de parler d’un microne p...