mardi 24 octobre 2017

Prédateurs sexués (CO d'Exmed)

 

Prédateurs sexués
 

    Au siècle dernier, quand la psychiatrie considérait encore l'homosexualité comme une maladie mentale, on parlait des obsédés sexuels. Ces personnages, avec ou sans la couverture pseudo explicative d’une addiction, font en ce moment la une des médias. Certains craignent un grand vent de puritanisme cherchant à neutraliser de tels comportements masculins.
   

   Les hommes demeurent bien muets, comme si notre chromosome Y nous rendait incapables de dire que nous condamnons majoritairement tous les abus de pouvoir, avec ou sans sexe. Des hommes agissent comme des prédateurs avec les femmes. Indéfendable. Mais des femmes se comportent comme des prédateurs avec les hommes. Bien plus subtilement, mais bien réellement.  Il faut bien compléter le tableau en mentionnant la prédation des hommes entre eux, et des femmes entre elles.


   Comprendre la vie comme un combat contre soi-même comme contre les autres ainsi que nous y poussent nos modes de sélection ne peut pas conduire à autre chose.


Dr F-M Michaut ,

CO d’Exmed 25-26 octobre 2017

Que dit la nation France ? (Exmed)

    Des gens plein les rues pour se faire entendre. Les motifs invoqués constituent un patch work sans autre lien commun que la mise en que...