Rechercher dans ce blog

24 octobre 2021

NEW GAULE MODERNITÉS (LEM 1246)

                                              
Le moyen le plus sûr, pour mesurer son âge
Est de bien regarder, sans trop de radotage,
Comment on vit en France, en deux mille vingt et un
Et de le comparer aux années quatre vingt.

Sans me sentir gâteux ou jouer les prophètes,
En quarante ans de temps, je m’étonne et m’inquiète :
Le «c’était mieux avant», pourtant, n’est pas ma thèse,
Et je crois être ouvert à toutes hypothèses.

Les mots que l’on emploie, qui truffent nos médias,
Déjà, reflètent bien comment on en est là :
« Datas et e-commerces, écrans et algorithmes »
A longueur de journée, nous bercent de leurs rythmes.

Si le « co-voiturage » est chose sympathique,
Le « co-working » pourrait nous laisser plus sceptiques
Si le télétravail peut-être solution,
On entend trop souvent « décolonisation».

« Les smartphones  ou start-ups, le cloud, le profilage,
Les transgenres et textos, les coachings, les codages »,
Suscitent des rancœurs inspirant le « wokisme »
Tout comme les discours sentent le « complotisme »…

Les leaders écolos ont chacun leur recette
Qui change tous les jours au gré de grandes « enquêtes ».
L’ « AI » et le « quantique » égrènent  des promesses
Qui enchantent ou effraient selon qu’on voit leurs messes.

Tous ces « chauffeurs Uber » ou ces « Airbnb »,
Sont de culture US mais modifient nos vies.
« Livrer à domicile » est devenu tendance...
Ce qui n’empêche pas de parler « décroissance ».

Les méga-entrepôts remplacent nos usines,
Les hordes de « bikers », nos foires citadines.
Entre sorcellerie, islam et chamanisme,
Les spiritualités excitent l’athéisme.

Le narcissisme ambiant imprégne nos actions
Et l’individualisme  est notre condition.
Le culte des vacances est indéboulonnable.
« Consommez ! », sonne encor comme un credo immuable…

Alors, dès ce matin, en faisant mon « yoga »
Pour effacer l’effet d’un triple « Moderna »,
Je retiens un dîner au restaurant « tacos »,
Après ma « country-dance » en guise d’apéro...


                                                      Jacques Grieu

             

Os court :


«  C’est une lâcheté que d’applaudir à toutes les idioties que l’on nous montre sous prétexte de modernité. »


 Francis Picabia, peintre et écrivain (1879-1953)

 EXPRESSION MÉDICALE

LEM n° 1246   24 octobre 2021
 

Dequoiktucauses (Exmed)

 

   Chaque époque, chaque groupe social, a connu ses façons à la mode de s’exprimer. Notre modernité n’y échappe pas, l’américanotropisme technicisé  frappe fort.

   Rien de bien grave, si cela n’entraine pas un grand flou dans notre façon de penser le monde où nous vivons.
 Voici donc, doctement - mais pas doctoralement-  exprimée, la LEM 1246 de notre orfèvre de l’expression écrite Jacques Grieu. Son titre ? : NEW GAULE MODERNITÉS.
À déguster sans aucune modération, faut-il le dire ?

François-Marie Michaut

24 octobre 2021

Miroir déformant (Exmed)

 Selon Bruno Patino, auteur de « Tempête dans le bocal = la nouvelle civilisation du poisson rouge » , les réseaux sociaux ne sont qu’un mi...