dimanche 27 mai 2018

REGRETTITUDES ? LEM 1069


                            REGRETTITUDES ? 
                             Jacques Grieu




Regrets ou bien remords ? Vaine interrogation ?
Plus souvent qu’on ne croit, on pose la question.
On peut fort bien avoir des regrets sans remords ;
L’inverse n’est pas vrai, ceux qui le disent ont tort.

D’avoir manqué tel film, je le regretterai
Mais c’est sans un remord que je m’en passerai.
J’ai regret d’annoncer le décès d’un ami :
Mais que font les remords dans cette phrase-ci ?

Mieux valent les remords d’avoir grugé untel,
Que des regrets tardifs de l’avoir mis en selle.
Ce n’est pas sans regrets que nous perdons nos vices,
Que ce soit volontaire ou imposé d’office.

La vie est parsemée de pourquoi et comment :
Ce sont bien les seconds les plus intéressants !
Sans regrets on renonce à trouver les premiers,
Et c’est sans un remord qu’on vise les derniers.

Le bienfait consenti un peu étourdiment,
Est souvent regrettable au bout de quelque temps.
Alors que le méfait commis bien posément,
Ne fait aucun remord à son bon artisan.

Vieillir, c’est régresser un peu sur tous les plans
Sauf celui des regrets qui vogue, au fil des ans.
On passe tant de temps à regretter nos faits,
Qu’on n’en a plus assez pour regrets de projets…

Qu’est-ce qu’un souvenir, si ce n’est un bouquet
Plein de fleurs qu’on arrose aux larmes des regrets ?
Pour certains, il s’agit de grands regrets sereins ;
Pour d’autres c’est d’aigreurs, de tourments, de chagrins.

Quand est-on vraiment vieux ? Comment le vérifier ?
C’est quand, au lieu des rêves, on n’a plus que regrets ?
De la vie qu’on a eue, en a-t-on des remords ?
Le regret de la vie : est-ce cela, la mort ?


         




Os Court : 
 
«  Toutes les doctrines d’action et de combat, avec leur appareil et leurs schémas, ne furent inventées que pour donner aux hommes bonne conscience, en leur permettant de se haïr... noblement, sans gêne ni remords.  »
  Emil Cioran


Lettre d'Expression médicale


LEM n° 1069  
http://www.exmed.org/archives18/circu1069.html
        27 mai 2018

Rétrospection (Exmed)

Rétrospection 


   Les archives écrites, c’est bien. Les mémoires numériques, c’est devenu un outil indispensable. Remèdes imparables contre l’oubli. Mais que faisons-nous, nous les humains avec notre capacité stupéfiante de remodeler ce qui nous est arrivé ? La médecine ne prend guère en compte que les déficits aigus ou chroniques des affections touchant le système neuro-encéphalique. Les amnésies.
Les scientifiques demeurent muets sur notre façon de regarder vers notre passé.  La poésie de Jacques Grieu ne craint pas de monter au créneau avec la LEM 1069 : REGRETTITUDES ? pour stimuler et alimenter nos esprits.


François-Marie Michaut,

CO d’Exmed 27-28 mai  2018

Mon corps m’appartient (Exmed)

     Des adolescents américains font publiquement la leçon à leurs parents. Ils refusent que leurs photos ou videos soient publiés sur les r...