Rechercher dans ce blog

03 octobre 2018

Ménage à trois (Exmed)

    Le tête à tête du patient et du médecin contraignant à un dialogue à forte composante non verbale, sans témoin de cette intimité, est menacé. La présence, bientôt instaurée en France, des assistants médicaux, aux fonctions encore floues, officialise une telle intrusion d’un tiers dans une consultation médicale.  La complexité bien connue des interactions relationnelles dès qu’on est plus de deux ne peut que générer des effets secondaires incontrôlables.

   Autant on sait ce que c’est qu’un dialogue, cette parole qui passe à travers un échange, autant la notion de trilogue, reconnue par le dictionnaire, demeure impensable.
Une seule solution, le patient ne pouvant être changé, il faut que l’assistant ou le praticien élimine l’autre. Et on retombe sur ses deux pattes.
   Bonjour l’ambiance, adieu confidence donc confiance !


François-Marie Michaut, CO d’Exmed  3-4 octobre 2018


Une si vieille erreur (Exmed)

   Ce n’est pas en la répétant, avec les meilleures raisons du monde,  qu’une erreur est transformée en vérité. La méthode scientifique le p...