mercredi 5 octobre 2016

Autophagie, ça déchire

Autophagie, ça déchire


Benni soit notre vénéré lauréat japonais du Prix Nobel de Médecine. Ce biologiste chevronné enrichit notre vocabulaire usuel d’une invention prometteuse. Obtenir sa nomination le jour même de l’ouverture du Mondial de l’Automobile de Paris, quelle trouvaille. On ne voit pas encore le moindre être vivant, et a fortiori d’humains si profondément autophiles, se précipiter sur nos quatre roues à moteur pour les grignoter à belles dents. Du côté de la médecine ( la vraie, pas celle des Nobel), je ne crois pas qu’ait été décrite une maladie qui contraindrait son pauvre porteur à se dévorer lui-même. Les automutilations et les suicides, comme drames de la vie, ça suffit bien.  À moins que les maladies auto-immunes, en silence, ne fassent finalement pas autre chose.

F-M Michaut CO Exmed 5-6 octobre 2016

Pour demeurer en forêt (Exmed)

  Comme pour rendre la justice comme Saint-Louis, Jacques Grieu ( c’est bien lui cette semaine ) avec la LEM 1133 ENCHAINEMENTS nous entra...