Rechercher dans ce blog

18 mai 2018

De la justice dans l'air (Exmed)

De la justice dans l’air



C’est devant la Cour de justice de l’Union européenne que doit comparaitre la France pour ne pas avoir respecté les normes de 2008 sur la qualité de l’air ( source : LE MONDE du 17 mai 2018). Les commentateurs adorent qualifier le moindre bobo de «problème de santé publique». Là il s’agirait de la mort de 500 000 personnes en Europe, dont 48 000 pour la France. Pour mémoire, les accidents de la route ont couté la vie en 2017 dans notre pays à 3 693 personnes ( Observatoire interministériel de la sécurité routière ).


   Autant qu’on sache ce qui pourra bien se révéler dans quelques années, notamment avec les effets chroniques des nanoparticules inhalées dont on ignore presque tout.


  «Ah laissez-moi respirer...» chantait la Castafiora des albums de Tintin. Si pouvoir public veut encore dire quelque chose, il est urgent de le prouver avant que nous soyons tous asphyxiés.

François-Marie Michaut,


CO d’Exmed 18-20 mai  2018


Une si vieille erreur (Exmed)

   Ce n’est pas en la répétant, avec les meilleures raisons du monde,  qu’une erreur est transformée en vérité. La méthode scientifique le p...