mercredi 24 janvier 2018

Ils sont timbrés ces postiers
 (Exmed)





Ils sont timbrés ces postiers



    La Poste made in France, mise à mal par la disparition du courrier de papier, cherche  à se refaire une santé sur notre dos à tous. Elle doit lancer prochainement une application pompeusement baptisée « La Poste eSanté». De quoi s’agit-il ? De la constitution d’une immense base de données directement alimentée par les patients trop confiants eux-mêmes. Mais aussi, selon Les Échos du 8 janvier 2018, par des praticiens trop naïfs et par des hôpitaux trop ignorants sous le prétexte de la réalisation d’un carnet de santé numérique.

   Un bon dossier gage de bonne santé ? Où sont les preuves ?

Se rendent-ils compte des conséquences perverses inévitables de la constitution d’un tel fichier, nos postiers jouant aux apprentis médecins ? C’est un trésor pour n’importe quel vendeur ou assureur, public ou privé. Il sera donc pillé - l’inviolable n’existe pas - et conduira à réduire encore un peu plus nos libertés individuelles.

   La responsabilité des concepteurs, exactement comme celle des laboratoires fabriquant des médicaments, est en cause. Que cela leur ait été dit au moins une fois.

François-Marie Michaut, CO d’Exmed 24-25 janvier 2018

L'Europe, un chantier (Exmed)

     
Les élections des députés européens auront lieu dimanche en France. Sans enthousiasme du public prédisent les lecteurs dans le marc de...