Rechercher dans ce blog

29 septembre 2020

Nous entendons éradication (Exmed)

   Toutes ces maladies, en particulier infectieuses, qui nous pourrissent la vie, nous avons le rêve de nous en débarasser. Les médecins sont implicitement investis dans cette mission
 collective. L’Organisation mondiale de la santé, une des branches des Nations-Unies, annonce avec fierté que tel ou tel fléau meutrier a été éradiqué. Peu importe ici que les renseignements ne proviennent que de ce que les états ont pu observer ou voulu tansmettre. En langage ordinaire, éradiquer veut dire enlever la racine. Qui peut sérieusement croire que  nous avons fait disparaitre définitivement de la planète le virus de la variole il y a 40 ans, ou prochainement le virus de la poliomyélite ? Un effet magique des vaccins contraignant les virus à renoncer à évoluer, donc à s’adapter au milieu où ils sont tapis en temps «ordinaire» ?


   Alors, un peu plus de modestie, un petit peu de rigueur dans les termes que nous utilisons, une dose homéopathique de culture scientifique dans les cerveaux. Et, COVID 19 ou pas, tout le monde se portera mieux.

François-Marie Michaut

30 septembre-1 octobre 2020

Malheureux carabins (Exmed)

  La réforme des processus de sélection universitaire des étudiants en matière de santé en France est un échec selon les intéressés eux-même...