Rechercher dans ce blog

19 novembre 2019

Décharge médicale
 (Exmed)

   La violence criminelle dans les relations de couple bouscule les sensibilités. Rien ne peut la justifier. Compter sur la justice et la police pour tenter d’en juguler les conséquences demeure un voeu pieux, nos médias le claironnent.


   Alors que fait-on ? Comme pour tous les problèmes de société qui nous laissent démunis, ce sont les médecins et autres soignants qui sont chargés de jouer les dépanneurs. Toutes les anomalies prennent alors le statut de maladie et les pouvoirs publics, agissant en maîtres, font la passe à un corps médical qui ne possède aucun outil spécifique pour assurer ces missions de civilisation. 


   Hélas, notre orgueil professionnel nous interdit, argumentation scientifique en avant, de refuser de jouer au rôle de Zorro qui nous est ainsi imposé.

François-Marie Michaut 

20-21 novembre 2019

Air de rien (LEM 1245)

    Les scrutateurs de la qualité de notre première et indispensable source de vie ont beau nous prévenir, nous ne voulons pas entendre vrai...