Rechercher dans ce blog

10 mars 2020

Château de cartes (Exmed)

  Un modeste virus - Coco pour ses copains - faisant avec talent son travail de multiplication dans des cellules humaines et, de cause à effet s’enchainant, nous voyons se répandre en tâche d’huile une panne contagieuse de toutes nos activités.
Immense stop d’une croissance sanctifiée  dont nous pensions être devenus les seuls maîtres.



   Devons-nous comprendre que c’est toute notre culture contemporaine qui a la fragilité d’un château de cartes ? Et que s’acharner à que les choses dans nos têtes reviennent comme avant est simplement suicidaire ? 


  La fin des temps, juste un virus qui fait une escapade : aucun prophète apocalyptique ne semble avoir songé à ce scénario !


François-Marie Michaut
11-12 mars 2020

On dit un micron (Exmed)

             Cela ne viendrait pas à l’idée d’un locuteur de culture française, avec des cordes vocales associées,  de parler d’un microne p...