Rechercher dans ce blog

30 août 2020

Si on avait su (Exmed)

 
Combien de fois revient cette phrase dans nos ruminations intimes ! Rebâtir le présent comme si nous avions eu le don magique de connaître le futur. Et de savoir en tenir compte pour agir comme il faut. La médecine, qu’elle soit celle des médicaments ou celle de nos approches relationnelles, ne s’interesse pas à ce type de compréhension de notre vie.
   Alors plongeons sans état d’âme, et sans attendre la moindre recette de cuisine, dans la LEM 1186 REGRETTITUDES ? de Jacques Grieu.

François-Marie Michaut
31 août- 1 septembre  2020

REGRETTITUDES ? (LEM 1186)

Regrets ou bien remords ? Vaine interrogation ?
Plus souvent qu’on ne croit, on pose la question.
On peut fort bien avoir des regrets sans remords ;
L’inverse n’est pas vrai, ceux qui le disent ont tort.

D’avoir manqué tel film, je le regretterai
Mais c’est sans un remord que je m’en passerai.
J’ai regret d’annoncer le décès d’un ami :
Mais que font les remords dans cette phrase-ci ?

Mieux valent les remords d’avoir grugé untel,
Que des regrets tardifs de l’avoir mis en selle.
Ce n’est pas sans regrets que nous perdons nos vices,
Que ce soit volontaire ou imposé d’office.

La vie est parsemée de pourquoi et comment :
Ce sont bien les seconds les plus intéressants !
Sans regrets on renonce à trouver les premiers,
Et c’est sans un remord qu’on vise les derniers.

Le bienfait consenti un peu étourdiment,
Est souvent regrettable au bout de quelque temps.
Alors que le méfait commis bien posément,
Ne fait aucun remord à son bon artisan.

Vieillir, c’est régresser un peu sur tous les plans
Sauf celui des regrets qui vogue, au fil des ans.
On passe tant de temps à regretter nos faits,
Qu’on n’en a plus assez pour regrets de projets…

Qu’est-ce qu’un souvenir, si ce n’est un bouquet
Plein de fleurs qu’on arrose aux larmes des regrets ?
Pour certains, il s’agit de grands regrets sereins ;
Pour d’autres c’est d’aigreurs, de tourments, de chagrins.

Quand est-on vraiment vieux ? Comment le vérifier ?
C’est quand, au lieu des rêves, on n’a plus que regrets ?
De la vie qu’on a eue, en a-t-on des remords ?
Le regret de la vie : est-ce cela, la mort ?
  

                                     Jacques Grieu

Os court :
«  Un financier, ça n’a jamais de remord. Même pas de regrets. Tout simplement, la pétoche. »

Michel Audiard


 Lettre d'Expression médicale
 
LEM n° 1186   31 août 2020
https://www.exmed.org/archives20/circu1186.html

 

 

PETITS SOINS (LEM 1244)

   «  Elle eut soin de se peindre et d’orner son visage Pour réparer des ans, l’irréparable outrage  » Le soin qu’elle y mettait, avec solli...