Rechercher dans ce blog

22 avril 2021

Vaccinodrome, vaccinodrame (Exmed)


   À défaut de rassemblement sportif faisant vibrer les foules, voici nos arènes transformées en tristes usines à vacciner. Images en boucle, débilitantes avec leurs acteurs déguisés n’ayant rien à dire.  Puisse cette organisation collective d’immunisation porter ses fruits espérés !

   Et ne pas se transformer en un drame de plus, un drame de trop : le vaccinodrame !

   En attendant, ne cessons pas de nous escrimer à communiquer en refusant l’autocensure galopante et contagieuse chez les non manipulateurs.

François-Marie Michaut

Affrontement passifiable (Exmed)

     Jadis, la notion d’incommunicabilité entre les êtres humains fut très à la mode chez les intellectuels d’après-guerre. La pandémie numé...