Rechercher dans ce blog

12 mars 2021

Libre arbitre médical (Exmed)

    Les citoyens grecs anciens ne possédaient d’autres médecins que des esclaves. Que sont devenus les praticiens du jour, des citoyens libres de leurs décisions ? Ils sont déjà les seuls humains à avoir le droit légal de porter atteinte à l’intégrité des corps, ce qui en fait au regard du droit des humains à part.


    Le ballet sanitaire, dont la chorégraphie brownienne demeure illisible, révèle au public les barrières multiples derrière lesquelles sont enfermés les praticiens dans leurs actes. Et, pour chacun, le meilleur d’entre tous, le plus crédible : son médecin.
     La question de la nature des liens qui unissent les professionnels de santé à ceux au service desquels ils bossent est en train de faire surface sous la pression de la réalité. 
    Respecter ou supprimer le libre-arbitre de chacun parce qu’il est devenu obsolète, telle est la question.

12-14 mars 2021
François-Marie Michaut

Malheureux carabins (Exmed)

  La réforme des processus de sélection universitaire des étudiants en matière de santé en France est un échec selon les intéressés eux-même...