Rechercher dans ce blog

10 février 2021

Simple hasard ? (Exmed)

    Nous voici, depuis de nombreux mois, pris à témoin d’une avalanche de révélations sur d’insupportables comportements à forte connotation sexuelle. Les psychiatres du siècle dernier estimaient que cela était du domaine de leur discipline. Ainsi Henri Ey développe dans son Manuel de psychiatrie ( 4ème édition, 1974, page 376) un chapitre intitulé : Les perversions sexuelles où figurent parmi bien d’autres l’homosexualité et l’autoérotisme.
Le discours médical s’est depuis déclaré incompétent : il n’a plus rien à dire. Cette déferlante nous laisse privés de toute clé de lecture venant des sphères scientifiques.
   En particulier avec la «coïncidence» de la grande perturbation vitale  planétaire du moment. Trop souvent ratatinée à un simple événement sanitaire sans frontière.

François-Marie Michaut

Exmed 10-12 février 2021

NON-LIEU (LEM 1223)

Ici n’est pas le lieu de prêcher la morale Mais plutôt de jouer en citant les… annales. Le poète est un peintre et «sent» au lieu de «voir» ...