Rechercher dans ce blog

26 novembre 2020

Dégats collatéraux des temps covidiens (Exmed)

 
   Le temps des comptes des dégâts sur la santé des hommes entrainés par les dispositifs de défense collective contre le SRAS2-Cov a commencé à s’ouvrir. Trop tôt pour en tirer des conclusions solides, mais suffisant pour se poser une question aussi embarrassante que nécessaire pour dessiner le futur de nos façons de nous soigner.

   Qu’est-ce qui se sera révélé le plus nuisible à notre état de santé, sa dimension psychique incluse, bien entendu : le virus Corona lui-même ou les décisions que nous avons prises pour le combattre ? La vieille histoire de la balance avantages inconvénients qui a toujours guidé les esprits médicaux les plus pointus.


François-Marie Michaut

27-29 novembre 2020

NON-LIEU (LEM 1223)

Ici n’est pas le lieu de prêcher la morale Mais plutôt de jouer en citant les… annales. Le poète est un peintre et «sent» au lieu de «voir» ...