dimanche 17 juin 2018

Autodérision (Exmed)

Autodérision


  Au temps des «selfies» compulsionnels et décharges publiques numériques de personnes qui ne peuvent accepter d’être... personne, l’humour demeure le seul remède libératoire.
  Essentiellement s’il prend la forme, probablement la plus difficile, de l’autodérision. Exercice pratique avec la LEM 1072 de Jacques Grieu : ÉGOCENTRISME  MOI DOUBLE. Bonne dégustation.

François-Marie Michaut, CO d’Exmed 18-19 juin 2018

ÉGOCENTRISME (LEM 1072)


                      ÉGOCENTRISME

                                            MOI DOUBLE
 
                     
                                                                           Jacques Grieu




J’ai trouvé mon sujet ! On va parler du « moi ».
Pas une hésitation, c’est bien le meilleur choix !
De quel « moi » s’agit-il ? Évidemment du mien !
Des autres, on peut causer, mais ce serait moins bien…

Quand on y réfléchit, le « moi », c’est aussi nous,
Tout le monde peut dire : « moi », c’est moi. Donc, c’est vous !
Dans la foule de « mois », le mien va s’égarer !
Et ce moi-là, j’y tiens, je veux le conserver !

Certains veulent être moi : et pourquoi pas le vôtre ?
Le seul à être moi, c’est moi, personne d’autre :
Entre moi et moi-même, on s’entend et on s’aime :
Mon plus proche parent n’est autre que moi-même.

Parmi tous ces humains encombrant notre terre
Et dont grossit sans fin l’afflux de locataires,
Celui qui m’est tout proche et qui m’est familier,
C’est évidemment « moi » avec qui je suis lié.

Sur ce moi-là, je veille et ça, douze mois l’an !
J’en suis le responsable devant moi et les gens.
À le laisser rouiller, il ferait l’égoïste :
Il me faut l’éduquer et que l’on coexiste !

J’essaie de l’oublier, ce moi omniprésent :
Mais quand je fais deux pas, je le prends dans les dents !
Je vois bien que ce moi ne veux pas me quitter,
Que m’en débarrasser est une absurdité.

Toi plus moi, c’est la loi, hélas, égale moi :
Notre ego, malgré soi, vient supplanter le toi.
Et moi, et moi, et moi ! a confirmé Dutronc :
Avec « moi, président », le pire lui répond…


Se fâcher avec moi, je l’ai bien essayé,
Mais mon moi est toujours venu m’en empêcher.
J’ai même été tenté de ne plus m’imiter :
Moi, serait l’ennemi ? Impossibilité !

Dès que j’ai dit « je suis », c’est moi, c’en est la preuve :
C’est bien moi qui existe et d’autres, rien n’y peuvent.
Qu’est-ce que le néant ? C’est l’univers sans moi !
Mon moi est donc vital, le plus précieux qui soit.

Celui qui peut me nuire et qui sait mes faiblesses
C’est moi et rien que moi ! Ce moi-là se confesse
Et de tous mes secrets peut faire une hécatombe.
Et pourtant, ce moi-là, je l’ai jusqu’à la tombe !

                      

       


Os Court : 
  «    L’unique différence entre un fou et moi, c’est que moi, je ne suis pas fou. »
  Salvador Dali

 

Lettre d'Expression médicale


LEM n° 1072  sur Exmed 

        18 juin 2018

PRÉCIPITATION (LEM 1098)

                                           La vitesse est un don des nouvelles techniques ; Chaque jour, en extase, on en fait des cantiq...