Rechercher dans ce blog

16 septembre 2019

Norvège (LEM 1137)

                   Norvège

 
                           Cécile Bour


Ciel et mer vers l'infini lanternent,
La nue se noie dans l'onde qui volute
Et frisotte sous la patte des sternes
Que le vent fou impatient culbute.

Rocaille et bouleaux nains coiffent des monts
Aux profils de trolls tout barbés de brumes,
La mousse ouatée couvre leurs flancs ronds,
A leurs pieds capitule l'écume.

Des airelles et myrtilles diaprent
La bruyère en pointillés sublimes.
Et déjà les automnaux frimas âpres
Sèment des ors éclaboussant les cimes.

La mouette nargue les lents sillages
Des voyageurs aquatiques balourds,
Marins goulus de nouveaux abordages

Dans le silence où les humains sont sourds.
 

Os court ;

«  C’est que les vents tombant des grands monts de Norvège
    T’avaient parlé tout bas de l’âpre liberté.   » 

 Arthur Rimbaud


Lettre d'Expression médicale

 LEM n° 1137

 16 septembre 2019

NON-LIEU (LEM 1223)

Ici n’est pas le lieu de prêcher la morale Mais plutôt de jouer en citant les… annales. Le poète est un peintre et «sent» au lieu de «voir» ...