mercredi 13 mars 2019

Morts sur écran (Exmed)

     
À combien de décès violents est soumis notre cerveau de témoin des spectacles numériques ? Pas une journée sans que notre sensibilité naturelle devant toute violence soit peu à peu amoindrie.
   Les psychiatres nous disent que, du moment que c’est dans l’imaginaire, ça sert de soupape de sécurité aux passages à l’acte. Mais dans des esprits de tous âges qui vivent la plus grande partie de leur temps disponible accrochés à leurs écrans la réalité se brouille.
   Créateurs de fiction, s’il vous plait, résistez à la facilité.

François-Marie Michaut 
Exmed 13-14 mars 2019

Hypodiagnostic vraisemblable (Exmed)

     Le médecin est la seule personne habilitée par la loi à déclarer auprès des autorités qu’un être humain est décédé. Et pour quelle(s) r...