Rechercher dans ce blog

11 mai 2021

Armagueddon viral ou folie collective ? (Exmed)



Il faudrait peut-être admettre le fait que le Covid épargne plus de 99,9% des populations, qu'il guérit ultramajoritairement sans traitement et que même les formes graves sont, pour la plupart, traitées avec succès par des traitements symptomatiques.

Il faudra donc à un moment nous dire d'où sort la psychose induite par cette épidémie, certes préoccupante mais qui n'est en rien un armagueddon viral ? Sauf si on finit par induire un échappement immunitaire mondial par des traitements mutagènes et une pression sélective en faveur de variants monstrueux...

Il y a eu en 2020 une SOUS MORTALITÉ de toutes les classes d'âges en dessous se 65 ans...donc, pas de quoi motiver les jeunes pour des mesures restrictives délétères !

   En fait on se borne à foutre la trouille à tout le monde sans prendre de VRAIES mesures de protection, qui n'ont de sens que si elles sont CIBLÉES et transitoires ( 1000 ème répétition de ma part))

    Des sujets qui ne risquent rien, et qui de plus sont asymptomatiques,  peuvent se taper la bise autant qu'ils veulent...sauf à démontrer par des TRAÇAGES EFFECTIFS, que certains en sont morts.

   En fait les précautions aveugles TUENT LES VRAIES PRÉCAUTIONS qu'on doit impérativement prendre avec rigueur envers les personnes  à risque de formes graves .

   Et oui, dans les faits,  plus de 99,9% de la population N'A RIEN A CIRER DU COVID.  Pour autant protège-t-on vraiment ceux pour lesquels il est un risque mortel depuis un an ? La réponse est clairement NON

   On balance des mesures globales aveugles inutiles et  toxiques suivies par une bande de gogols apeurés.

(Note de la Rédaction : à rapprocher d’un remarquable travail de vulgarisation critique effectué par Christian Drosten à Berlin. Lien )

J.F Huet
11 mai 2021

Affrontement passifiable (Exmed)

     Jadis, la notion d’incommunicabilité entre les êtres humains fut très à la mode chez les intellectuels d’après-guerre. La pandémie numé...