Rechercher dans ce blog

mercredi 26 juillet 2017

Pasteur est mort, la rage non (Exmed)

 

 

 

 

 Pasteur est mort, la rage non

En ces temps de querelles byzantines sur l’opportunité de porter à onze le nombre de vaccinations obligatoires en France, regarder plus loin n’est pas interdit.
   Ainsi au Cambodge ( Médiscoop du 25 juillet 2017), la rage tue un millier de patients par an. Faute de pouvoir accéder à la vaccination après une morsure canine, aucun traitement curatif de ce virus neurotrope  ne peut éviter la mort.

    Il y a cinquante ans, au Tchad, les autorités, faute d’autres moyens, encourageaient la destruction systématique des chiens errants par la population, enfants en tête.

Dr F-M Michaut , CO d’Exmed, 26-27 juillet 2017

Neutraliser les mots qui tuent (Exmed)

   Les effets destructeurs immédiats de nos petites machines à diffuser sans frontière et sans aucun filtre ce qui passe par nos têtes nous ...