Rechercher dans ce blog

21 janvier 2021

Privés de grimaces (Exmed)

    Déjà les voix assourdies par les masques obligatoires perdent une bonne partie de leur intensité de communication, en particulier pour les vieilles oreilles. Mais, personne ne semble vraiment y prêter attention, nous voici amputés d’un de nos modes de contact avec les autres qui n’a rien de verbal. Sous nos visages cachés, les grimaces, et autres mimiques habituelles ne sont plus visibles. 


   Vous en doutez ? Essayez donc de tirer la langue à la prochaine personne que vous croiserez. Le contact de la langue avec le textile filtrant humidifié vous arrête immédiatement. Oui, oui, il reste les gestes des mains à cultiver pour ne pas renoncer à montrer à l’autre en face nos émotions. Quand le téléphone portable ne monopolise pas les doigts.

François-Marie Michaut
22-24 janvier 2021

NON-LIEU (LEM 1223)

Ici n’est pas le lieu de prêcher la morale Mais plutôt de jouer en citant les… annales. Le poète est un peintre et «sent» au lieu de «voir» ...