Rechercher dans ce blog

03 août 2017

Médecine 1927

 

 

       Médecine 1927

   
En nous donnant comme argument massue que les adjuvants vaccinaux à base d’aluminium étaient inoffensifs pour les patients, notre ministre de la santé, et néanmoins médecin, en disant qu’ils ont quatre vingt dix ans d’âge, nous interpelle.

    En ces temps pas si lointains, nos prédecesseurs utilisaient largement, et faute de mieux, les traitements à base de mercure, de bismuth, de sels d’or, de salycilates dont plus personne ne voudrait actuellement. Fermons les yeux sur la chirurgie ou la psychiatrie. Qui se souvient encore de la fabuleuse mode qu’a eue, en ces années là, le radium comme antiasthénique, anti-vieillissement et même produit à visée cosmétique ?

    Ne serait-il pas plus simple, et plus sain, de nous dire la vérité ? Nous ne savons pas grand chose sur les effets de l’aluminium sur l’organisme humain tant les études épidémiologiques sont pauvres. Principalement faute de disposer de moyens de dosage suffisants. Et d’en tirer les conclusions qui s’imposent avant de vouloir imposer quoi que ce soit à qui que ce soit !

Dr F-M Michaut , CO d’Exmed, 3-6 août 2017

PETITS SOINS (LEM 1244)

   «  Elle eut soin de se peindre et d’orner son visage Pour réparer des ans, l’irréparable outrage  » Le soin qu’elle y mettait, avec solli...