dimanche 18 novembre 2018

COSMOS (LEM 1094)

                                

             COSMOS


                   Jacques Grieu


Les étoiles, une à une, où la nuit les allume,
Font des ombres étranges avec lueurs d’écume.
Depuis que l’homme pense, il étudie le ciel :
Au dessus de sa tête : est-ce bien du réel ?
La voie lactée s’allonge et les planètes tournent
La  lune chaque mois, au même endroit retourne…
C’est une vaste sphère où les astres collés
Sont finement réglés par le Grand Horloger.

Ératosthène, Hipparque, Aristote ou Vinci,
Copernic, Galilée y ont fort réfléchi .
 Tycho Brahé, Képler, expliquent les planètes,
Huygens et Cassini les affinent et complètent.
Après Newton, Einstein, Hubble ou bien Hawking,
Notre vue du cosmos subit bien des dopings ;
Avec nos télescopes et nos fines études,
On va  pouvoir fixer toutes nos certitudes.

On suit les galaxies en leur folle expansion,
On traque leurs planètes, elles sont des millions…
On remonte le temps : on arrive au big-bang
Où nos savoirs trébuchent, où Max Planck nous harangue ;
Son « mur » est la barrière arrêtant nos calculs ;
Nos interprétations cherchent des particules…
La théorie des cordes est une déception;
Que sont les multivers ? Où sont les gravitons ?

Et chaque découverte et chaque théorie
Nous pose des questions butant sur l’infini ;
On voit que du cosmos on ne sait presque rien :
Matière, énergie noires ? On y perd son latin !
On en vient à douter : comment expliquer tout ?
Comprendre l’univers n’est-il pas un tabou ?
C’est là que Dieu ressort, à défaut de l’humain ;
Certains voudraient déjà qu’Il reprenne la main…
              

                                      
        Os Court : 
 
«   Tout individu collabore à l’ensemble du cosmos. »

         Nietzche

Lettre d'Expression médicale


LEM n° 1094 sur le site Expression Médicale
      19 novembre 2018   

Savoir : tabou ou pas
 (Exmed)

    Il est habituel d’affirmer que la connaissance de toute vérité, donc de tout absolu, est humainement impossible. Dont on déduit facilement que la vérité n’existe pas. Comme il ne peut y en avoir aucune preuve acceptable par la science, ce ne peut être qu’une croyance.

   Qui, comme n’importe quelle autre croyance doit être étudiée par... la science.  Le serpent se mord la queue !

Paradoxe avec lequel il faut bien composer.
COSMOS de Jacques Grieu, LEM 1094, attend votre lecture active.


François-Marie Michaut,
CO d’Exmed 19-20 novembre 2018

Pour demeurer en forêt (Exmed)

  Comme pour rendre la justice comme Saint-Louis, Jacques Grieu ( c’est bien lui cette semaine ) avec la LEM 1133 ENCHAINEMENTS nous entra...