Rechercher dans ce blog

04 juillet 2021

POINTAGES VERS POINTUS
 (LEM 1230)

     
Le « point » est fort courant dans la langue française,
Mais on a « point » et « point » à plusieurs hypothèses ;
Le point de vue du sage est une vérité.
« Point de vue » peut nous dire : atteint de cécité !
Un joli point de vue est un panorama
Qui nous montre à quel… point on se réfère là.
 
Si le coureur à pied a des « points de côté »
Il n’est pas pour autant exclu de l’arrivée !
Si les points cardinaux sont d’usage courant
Ils sont points de repère et donc points importants.
A tel point que celui qui a perdu le nord
Est souvent « mal en point » et en danger, alors.

Quand le chef  « cuit à point » son rôti dans le four
Il ne s’agit point là d’un « point de non retour ».
Du point A au point B, le plus court des chemins,
N’est autre que la droite et c’est ce qu’on retient.
Le « point d’orgue » n’est point toujours un « point final »
Mais plutôt le summum, l’envolée principale.

On aime au plus haut point nous parler du « point G »
Ou du « point de Lagrange » ou du « point de rosée »
Qui n’ont point empêché quiconque de dormir.
On trouve un point d’appui où on veut le fournir...
Si le « point d’Alençon » méritait un bon point,
Il n’est plus à la mode et nous paraît fort loin.  

Points d’interrogation ou points d’exclamation,
« Faire le coup de poing » n’était pas ma mission.
De cette mise au point je n’ai pu m’empêcher ;
Juste « faire le point » était dans mon idée.
Pourtant des point-virgules, on dit « pas trop n’en faut ».
Alors, un point final ne sera pas de trop.

                         Jacques Grieu






 

Os court :
«  Un beau livre, c’est celui qui sème à foison les points d’interrogation. »

      Jean Cocteau


 Lettre d'Expression médicale

LEM n° 1230 4 juillet 2021   


                  Jacques Grieu

Affrontement passifiable (Exmed)

     Jadis, la notion d’incommunicabilité entre les êtres humains fut très à la mode chez les intellectuels d’après-guerre. La pandémie numé...