dimanche 21 octobre 2018

En amont des mesures (Exmed)

   
L’action politique se manifeste par la prise de mesures destinées à modifier des réalités jugées mauvaises. Chacune d’entre elles, dans les pays où l’expression n’est pas interdite, trouve ses détracteurs. Et tant mieux. Un petit voyage au coeur de ce que le leader de la France a tenté de nous faire comprendre de son objectif directeur ; essai de décryptage systémique. 
Voici la LEM 1090 : La connaissance, Président Macron. 
  

Bonne lecture et joyeux libre-arbitre.

François-Marie Michaut,
CO d’Exmed  22-23 octobre 2018

La connaissance, Président Macron (LEM 1090)

              
            
   Monsieur le Président Emmanuel Macron, vous avez fait le choix de nous parler à chacun à la télévision le 16 octobre 2018. Vous avez voulu, en douze minutes,  sans le filtre intermédiaire du jeu des questions et des réponses, nous faire comprendre quel était le ressort de votre façon de gouverner la France.  Vous aviez juste devant vous un papier, tout simple, raturé comme une note personnelle. Vous étiez peu éclairé, ce qui a beaucoup fait parler des commentateurs plus attentifs aux détails qu’au fond même de votre allocution. J’y ai remarqué deux indices. L’absence de tout objet symbolique sur le bureau, notamment de l’horloge, comme si la maitrise du temps désormais passait au second plan ou prenait une autre dimension. Derrière vous, l’espagnolette de votre fenêtre sur le monde extérieur (demeurée en position verticale ouverte dans votre précédente intervention élyséenne) était fermée. Le côté  situé à votre gauche a bloqué le vantail droit. Pour les médecins, la distinction des fonctions entre les deux l’hémisphères cérébraux gauche et droite est capitale, mais d’autres comme  la trop négligée  des gens en place Dominique Aubier vont beaucoup plus loin (1).

   Si, citoyen  ordinaire, je me permets de vous interpeller, c’est parce que depuis vingt et un ans, et en totale indépendance intellectuelle et économique, je fais fonctionner ce site consacré à une réflexion sur tout ce qui touche à la santé au sens le plus large du terme. Bien que situé par conviction sous l’étendard de la francophonie, l’évolution constante de la fréquentation des internautes y est remarquable. Et sans rien à vendre ni à gagner. Nous en sommes actuellement, sans  aucune publicité, à plus de dix lecteurs nord américains pour un Français et près de deux Allemands. Ce sont eux, et eux seuls, qui prennent  la peine de lire ce que je publie. qui me donnent  l’autorité de m’exprimer ici avec la prétention (déraisonnable?) d’ être entendu.

    Allons au coeur de votre «adresse aux Français» qui peut intéresser les gens de  tous les pays et de tous les continents, parce qu’elle les concerne  tout autant que nous.  Votre « ambition» , ainsi parlez-vous, pour la France, c’est de travailler à devenir « une puissance éducative, économique, sociale et environnementale ». Quatre panneaux indicateurs, dont le premier  donne un sens aux trois autres ; il n’est pas du seul domaine matériel, mais bien de celui de l’esprit. Mot qui fait peur ou qui fait ricaner.  L’économie, le social et l’environnemental sont, eux tous, ancrés dans le domaine matériel. Vous parlez d’éducation. Au sens premier,  c’est l’action de conduire hors de.  Hors de l’ignorance. Ce qui n’est  pas le monopole du système scolaire (2). L’utilisation du mot connaissance - ce qui nous fait naitre à quelque chose que nous ignorons - eût été plus précis et plus mobilisateur. Comme le suppose ce que vous nommez - fortement -  une « puissance» .  Une énergie motrice. La matière grise cultivée avec soin et à tous les niveaux (3) pour faire enfin contrepoids à la dictature  destructrice des seules puissances d’argent. Nous avons la chance d’avoir partout et gratuitement  à notre disposition la plus extraordinaire banque de données que l’humanité ait jamais connue. Si on travaillait sérieusement à en extraire le meilleur  pour ne pas tomber dans le pire des esclavages numériques ?

   Voilà, Monsieur le Président, ce que je tenais à porter à votre connaissance sans  rien vous demander en retour. Car nous sommes tous concernés sur la planète. La seule que nous ayons.  Et qui, vous le savez mieux que moi,  ne va pas bien du tout. La connaissance, la connaissance vous dis-je, pour paraphraser le poumon de l’excellent Molière donnant la fessée aux « diafoirismes »  toujours en embuscade.


                                                                     François-Marie Michaut
________________________

Notes de l’auteur :

(1) D.Marche, Savoirs sans frontières, LEM N° 889, 2014. Présentation du livre de madame Dominique Aubier : Le Secret des secrets. Lien : www.exmed.org/archives14/circu889.html

(2) Les institutions dont la mission est de guider le mieux possible les jeunes - et les moins jeunes- dans la démarche d’acquérir des connaissances comme des savoir faire ne sont pas critiquables dans leur principe. Elles sont nécessaires, probablement perfectibles,  mais elles ne sont pas suffisantes. Le champ des savoirs acquis par Homo Sapiens au fil de son évolution est beaucoup plus large que ce que nous en avons retenu. Rien ne nous dit que nous ne sommes pas passés à côté de trésors que nous n’avons pas su voir.

(3) En restreindre le contenu aux seules sciences  et techniques aux retombées matérielles immédiates est  une erreur. Se priver de tous les savoirs humains  culturels acquis partout bien avant l’ère contemporaine est une faute logique et stratégique grave.  La connaissance n’appartient à personne, elle est le bien qui cimente chaque communauté. Cf à titre d’exemple exceptionnel le travail effectué par l'auteure citée en note n°1.

______________________________


Os Court :
  « L’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde. »
Nelson Mandela  

____________________

Lettre d'Expression médicale

LEM n° 1090


http://www.exmed.org/archives18/circu1090.html

      22 octobre 2018

Ce qui tient avec (LEM 1129)

              Feuillets de Systémique Médicale (7 )                                                                                      ...