Rechercher dans ce blog

10 février 2021

Simple hasard ? (Exmed)

    Nous voici, depuis de nombreux mois, pris à témoin d’une avalanche de révélations sur d’insupportables comportements à forte connotation sexuelle. Les psychiatres du siècle dernier estimaient que cela était du domaine de leur discipline. Ainsi Henri Ey développe dans son Manuel de psychiatrie ( 4ème édition, 1974, page 376) un chapitre intitulé : Les perversions sexuelles où figurent parmi bien d’autres l’homosexualité et l’autoérotisme.
Le discours médical s’est depuis déclaré incompétent : il n’a plus rien à dire. Cette déferlante nous laisse privés de toute clé de lecture venant des sphères scientifiques.
   En particulier avec la «coïncidence» de la grande perturbation vitale  planétaire du moment. Trop souvent ratatinée à un simple événement sanitaire sans frontière.

François-Marie Michaut

Exmed 10-12 février 2021

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer ici votre commentaire personnel. Merci.

BUT en BLANC
 ABUS (LEM 1227)

   Des revendicateurs, ce n’est pas la devise.         Au but, on a tous droit, quoi que certains nous disent. Souvent les tirs au but ne so...