Rechercher dans ce blog

15 novembre 2020

Au diapason ? (Exmed)


   Tant de fractures, de divisions, d’oppositions se font jour, comme si nous étions incapables d’accorder nos violons sur le même la. Un son de 440 hertz, rien de moins subjectif. Il faut bien se rendre à l’évidence, nos cerveaux humains sont rebelles au bel ordonnancement d’un orchestre symphonique.

   Jacques Grieu nous entraine avec entrain et liberté sur le thème ACCORDAGES ACCORDAILLES ? avec la LEM 1197. Une bouffée d’air frais bien venue en ces temps lourds de ressentiment ! Ce poison dénoncé par Cynthia Fleury, psychanalyste et philosophe.


François-Marie Michaut
16-17 novembre 2020

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Enregistrer ici votre commentaire personnel. Merci.

Silence, on tourne (Exmed)

      Contribution plastique à une apologie d’autres formes d’expression pour nos temps incertains. Une belle occasion de se taire un peu po...