Rechercher dans ce blog

17 novembre 2020

Avec cinq ans d'avance (Exmed)


Voici ce qu’a écrit en 2015 dans le roman Pandemia  Franck Thilliez,  ingénieur informaticien de formation  :

  L’incertitude est notre pire ennemi en termes de microbes. On peut prédire la trajectoire d'un astéroïde, la durée d'une éclipse solaire, or une pandémie est imprévisible. Et  complètement invisible. Elle n'abîme pas les infrastructures, les constructions, contrairement à une guerre. Elle ne s'attaque qu'à ce qui vit.

Le grand mot est lancé, nous l’éprouvons sévèrement : l’incertitude.

François-Marie Michaut
18-19 novembre

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Enregistrer ici votre commentaire personnel. Merci.

Silence, on tourne (Exmed)

      Contribution plastique à une apologie d’autres formes d’expression pour nos temps incertains. Une belle occasion de se taire un peu po...