Rechercher dans ce blog

05 juillet 2020

PLUS BLANC QUE BLANC /
 TIR à BLANC (LEM 1178)


Le racisme, on le sait, est un vilain défaut
Et rien n’est trop seyant pour le clamer bien haut,
Pour montrer à chacun qu’on est un humaniste
Et que sa coulpe on bat d’ancien esclavagiste.
Des crimes du passé, on se repent très fort,
Et d’être né trop blanc nous couvre de remord.

Car de bien des méfaits je me rendis coupable,
Que les discours du jour me montrent inacceptables :
J’ai lu, même relu, Robinson Crusoé,
Et aussi Jules Verne et Céline ou Hergé,
Sans oublier « Autant en Emporte le Vent »
Qui ne vaudraient pas mieux que le feu ou l’encan.

Tout ce qui est bien blanc a des airs de délit
« Plus c’est noir, plus c’est beau », c’est Soulages qui le dit.
Si « l’homme de couleur » a toujours la peau sombre,
Voilà qui, à certains, a parfois fait de l’ombre.
Avoir des ides claires est chose fort suspecte.
La noirceur deviendrait l’attitude correcte ?

Le vin blanc, pour autant, va-t-il passer de mode,
Et de pinot bien noir faut-il qu’on s’accommode ?
De grimper au Mont-Blanc, faudra-t-il s’abstenir
Et pour les élections, « voter blanc » s’interdire ?
Il faut rebaptiser la rue des Blancs Manteaux,
Celle du docteur Blanche et peut-être Clairvaux ?

Se battre « à l’arme blanche » est la faute interdite,
Et le nom de « blanc-bec » est l’injure maudite.
En musique « la blanche », horreur, vaut bien « deux noires »!
Le racisme anti-blanc : douleur expiatoire ?
A quoi Dieu pensait-il, qui fit blanche la neige
Et noires les idées de l’homme en ses manèges...
 
Jacques Grieu
 

                                   

Os court :

«   Si je suis raciste, c’est à cause de Rouget de Lisle, parce que moi, quand j’étais petit, à l’ école on m’a appris que les saloperies d’étrangers qui venaient dans nos banlieues il fallait les égorger et arroser nos sillons de sang impur !»  
 

                              Jean Yanne



Lettre d'Expression médicale
 
LEM n° 1178    6 juillet 2020

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer ici votre commentaire personnel. Merci.

Mots qui puent, mots qui tuent (LEM 1226)

   L’invention de l’imprimerie a été un des moteurs de la Renaissance en Europe. Les textes enfin sortis de la seule tradition orale ou des ...