Rechercher dans ce blog

04 février 2020

Mourir de, ou décéder avec ? (Exmed)


    Quand il nous est dit que telle ou telle maladie tue, en se léchant les babines de l’augmentation macabre des victimes, il manque un détail majeur. Celui de la cause du passage de vie à trépas. Si je suis porteur malade du 2019-nCoV, les complications  pulmonaires peuvent me tuer.
   Si dans la même situation, mon exitus est du à la décompensation d’une pathologie majeure préexistante, je ne meure pas du coronavirus.


   Tous les soignants le savent. Mais les autres, si on ne leur dit jamais que la réalité fonctionne ainsi ? Que lié à ne signifie pas causé par, n’est-ce pas, docteur Conan Doyle ?


François-Marie Michaut,

5-6 février 2020

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer ici votre commentaire personnel. Merci.

Mots qui puent, mots qui tuent (LEM 1226)

   L’invention de l’imprimerie a été un des moteurs de la Renaissance en Europe. Les textes enfin sortis de la seule tradition orale ou des ...