Rechercher dans ce blog

10 novembre 2019

Retour de manivelle du savoir
 (Exmed)

   Partant d’une observation directe de sa Normandie natale, Jacques Grieu nous livre sa symphonie «picturotextuelle» (*) sur un sujet qui nous touche tous au plus profond.

   La pollution de la planète dont nous sommes à la fois les auteurs et les victimes, sans toujours songer que tout cela est le fruit des productions imprudentes de nos cerveaux  de créateurs et d’utilisateurs crédules depuis fort longtemps.
Voici  la LEM 1145 : «POLLUTION»



   (*) Mon moteur de recherche m’avise que ce terme n’est pas (encore) connu sur Internet.

François-Marie Michaut
11-12 novembre 2019

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer ici votre commentaire personnel. Merci.

Effondrement (Exmed)

   Tant de choses que nous pensions durables s’effondrent sous les coups de la réalité que nous en souffrons. Le plus souvent silencieusemen...