mardi 17 septembre 2019

Voulons-nous des vies pourries ? (Exmed)

   Un certain Romain Verpillot, docteur en chimie, vient de lancer, avec sa société Alzohis le Nora test. En repérant et quantifiant dans le sang, les signatures retrouvées dans la maladie d’ Alzheimer sur l’adrénaline, la noradrénaline et la dopamine passés à la moulinette d’un algorithme informatique de son cru, nous pourrions lire l’avenir. Vingt à trente ans avant que ne se déclarent les troubles cliniques s’il vous plait.

   Que chaque lecteur se mette une seconde dans la peau de la personne à qui il est ainsi prédit de longues années à l’avance qu’il sera atteint d’une maladie neuro-dégénèrative dont on ignore encore la cause et qu’on ne sait pas traiter.


   Puissent les admirateurs d’Alzohis savoir qu’un livre boudé des médias, donc ignoré même des plus savants, existe sur la question. «  L’Alzheimer, étiologie établie d’urgence sous regard kabbalistique» de Dominique Aubier.


François-Marie Michaut
18-19 septembre  2019

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer ici votre commentaire personnel. Merci.

Agonie des cabinets médicaux personnels (Exmed)

     L’Île-de-France, la région la plus riche en ressources de la nation, est touchée. Après avoir connu, comme dans les campagnes isolées, ...