Rechercher dans ce blog

28 octobre 2018

Télémédecine et téléréalité (LEM 1091)

                             

                                                                                      
  Les esprits s’échauffent, les producteurs de sensationnel applaudissent et les marchands de nouveauté ouvrent de façon pavlovienne leur tiroir caisse.  La coqueluche (1) des promoteurs de la pratique médicale de demain a pour nom la télémédecine. Soigner à distance, telle est l’ambition. Ne plus avoir à se déplacer, ne plus attendre : tout, tout de suite, sans effort. Le rêve en ces temps où les médecins de chair et d’os vieillissent et sont de moins en moins nombreux dans de nombreux secteurs urbains et ruraux.

   Avons-nous oublié que la rencontre avec un soignant nécessite tout un processus social ? Contact téléphonique avec le cabinet pour exposer rapidement son attente, négociation de la réponse apportée pour fixer les modalités de la rencontre au cabinet ou à domicile. Ce cérémonial n’est pas neutre ; le «j’ai appelé le docteur - ou son patronyme plus souvent» est la formule traditionnelle des familles. Le code de l’entrée en soins médicaux.

  Pensez-vous que seule l’image d’écran tronquée du médecin que vous n’avez jamais rencontré auparavant peut vous suffire pour établir un contact humain vrai avec lui/elle ? Tenons-nous pour quantités négligeables le contact de la poignée de main et de l’examen clinique ? Les informations véhiculées par les odeurs émises ou perçues, l’expression corporelle des gens en face à face n’ont vraiment aucun rôle dans l’établissement d’une relation authentique ?
Simples détails diront certains. Ont-ils compris que les émotions (2) sont indissociables de toute intervention à visée thérapeutique ? Et que la froide analyse des symptômes se voulant scientifiquement objective est une voie sans issue.
  Comment peut bien fonctionner dans sa tête le médecin pratiquant la télémédecine quand il ne partage aucune histoire commune avec le patient, aucune connaissance concrète de sa personne ? Il est obligé de se conformer à une méthode d’investigation standard, n’étant pas très éloignée dans son principe de la check list du pilote d’avion. Ou des classiques et réputés pédagogiques arbres de décision. Les pratiquants de cet exercice sont contraints , pour ne pas s’égarer dans l’inconnu, de se fier totalement aux algoritmes (3) des enseignements qu’ils ont reçu de leurs maîtres. Comme un pilote, là encore, ne peut que naviguer aux instruments au milieu des nuages. Il n’est pas évident de faire comprendre à des non médecins quelle est la différence entre une rencontre médicale directe et une séance de télémédecine. Le résultat apparent est le même : la production d’un diagnostic et la prescription d’un traitement. Subordonnés aux écrans numériques que nous sommes devenus, un parallèle simple peut nous éclairer.
Chacun sait ce qu’est la téléréalité, cette mise en scène par des gens de spectacle de situations tirées de la vraie vie des vrais gens. La téléréalité a l’apparence de la réalité, juste rendue plus spectaculaire pour être plus attrayante. Mais, comme la pipe de Magritte, elle n’est pas la réalité (4).

   Alors, nous les malades présents ou futurs, juste un petit peu plus informés de ce qui est en cause,  avons-nous envie de confier les yeux fermés notre vie ou celle de nos proches à cette forme d’exercice à distance de la médecine (5) ?

     Est-il superflu ou indécent de demander aux potentiels bénéficiaires directs d’un tel système ce qu’ils en pensent ?

                                                             François-Marie Michaut
_______________________
Notes de l’auteur :



(1)  Il ne s’agit pas ici de la maladie infectieuse mais d’un engouement collectif.


(2) Les émotions sont souvent perçues dans les milieux scientifiques comme une production secondaire et perturbante de l’activité cérébrale.  


(3) Algoritme - je préfère écrire sans h - c’est selon wiki : « Un algorithme est une suite finie et non ambiguë d’opérations ou d'instructions permettant de résoudre un problème ou d'obtenir un résultat.» . À noter qu’il n’est pas composé uniquement de termes mathématiques.
Le mot  n’a rien avoir avec une origine grecque, ni la douleur, ni la répétition. Il est la déformation phonétique occidentale du nom du mathématicien perse du IXe siècle Al Khwârizmi. Tout langage scientifique ou technique est un algoritme. Le prototype me semble être le langage de programmation numérique, ou... les notices de montage des meubles en kit parvenant à tout condenser avec quelques chiffres et   schémas sans utiliser un seul mot.


(4) Le mouvement surréaliste, le réel est bien plus et autre chose que les images que nous utilisons pour l’imaginer, a eu comme pionnier André Breton qui a étudié la médecine et fut interne en psychiatrie.


(5) Pouvoir obtenir une aide médicale à distance quand on est loin de tout peut être d’un énorme secours.  C’est de pratique courante depuis longtemps par le seul téléphone, y compris dans un cabinet de médecine générale. Cependant il ne s’agit que d’une aide ponctuelle, ce n’est pas un véritable acte médical.



Os Court : 
 
« La téléréalité est à la vie réelle ce que la poupée gonflable est à l’amour : un simulacre inventé par des marchands à l’usage des esseulés. »
Philippe Bouvard 


Lettre d'Expression médicale
LEM n° 1091
http://www.exmed.org/archives18/circu1091.html

      29 octobre 2018 

4 commentaires:

  1. C'est effectivement ce qui se passe aujourd'hui un peu partout dans le monde, surtout dans le monde dit "moderne" et je trouve cela "honteux" car les médecins pensent qu'ils ont ainsi "plus de temps" pour voir et soigner plus de malades!!!! Mais pour moi cela signifie soigner "à l'aveugle"!!! et le plus souvent passer à côté des détails les plus importants qui ouvrent les portes à ce qui peut montrer la maladie. Cela me fait grincer des dents et je me dis :"heureusement que je suis en Israel! car ici le médecin est un être que vous allez VOIR!
    Bonne journée!
    Juliette

    RépondreSupprimer
  2. C'est ce que la médecine homéopathique avait compris depuis longtemps.

    RépondreSupprimer
  3. Mais, permettez moi de vous le dire sans détour, ce que les médecins pratiquant l'homéopathie n'ont pas su expliquer à leurs confrères, c'est exactement cela.
    Que l'essentiel de leur rôle soignant ne réside pas dans l'action pharmacologiquement indémontrable des hautes dilutions de "semblables" ( similia similibus curantur de Hannemann au 18ème siècle), mais se tient ailleurs.
    Dans le temps prolongé qui est consacré au patient pour lui faire raconter en détail tout ce qui concerne sa vie à lui.
    Le patient mis au centre de l'attention au lieu de la personne du médecin.
    Je précise que je n'ai jamais été homéopathe. Ni homéopathisé pour quoi que ce soit !

    RépondreSupprimer
  4. J'ai 15 ans. Je suis née avec le VIH, ma mère est décédée à cause de l'infection par le VIH et je regrette de n'avoir jamais rencontré le Dr Itua ; il aurait pu guérir ma mère pour moi car, en tant que mère célibataire, c'était très difficile pour ma mère ; j'ai rencontré les mots de guérison du Dr itua en ligne sur la façon dont il guérit différentes maladies dans différentes races ; des maladies comme l'herpès VIH/SIDA, Parkison,Asthme,Autisme,Copd,Epilepsie,Zona,Mal de froid,Infertilité, Syndrome de fatigue chronique, Cure de lupus,Fibromyalgie,Période d'amour,Cancer de la prostate,Cancer du poumon,Glaucome. , psoriasis, cirrhose du foie, cataracte, dégénérescence maculaire, maladie de Chron, mononucléose infectieuse.., Maladie cardiovasculaire,Maladie pulmonaire,Hypertrophie de la prostate,Ostéoporose,Maladie d'Alzheimer,Psoriasis,Trouble bipolaire,Démence.., Tachycardie,Cancer du sein,Cancer du sang,Cancer colo-rectal,Love Spell,Diarrhée chronique,Ataxie,Arthrite,Scoliose latérale amyotrophique,Accident vasculaire cérébral,Fibromyalgie,Toxicité des fluoroquinolonesSyndrome de fibrodysplasie Ossificans Progression de la sclérose,Faible érection,Augmentation du volume des seins,Augmentation du pénis, Hpv, rougeole, tétanos, coqueluche, tuberculose, polio et diphtérie) Diabète Hépatite et même cancer J'étais tellement excitée mais effrayée en même temps parce que je n'avais jamais vu un tel article en ligne que j'ai contacté le Dr Itua sur Mail drituaherbalcenter@gmail.com/ . J'ai aussi discuté avec lui sur l'application +2348149277967, il m'a expliqué comment ça marchait et je lui ai dit que je voulais continuer. Je l'ai payé si rapidement au bureau de poste du Colorado que j'ai reçu mes médicaments à base de plantes dans les 4/5 jours ouvrables.

    RépondreSupprimer

Enregistrer ici votre commentaire personnel. Merci.

BUT en BLANC
 ABUS (LEM 1227)

   Des revendicateurs, ce n’est pas la devise.         Au but, on a tous droit, quoi que certains nous disent. Souvent les tirs au but ne so...