dimanche 29 juillet 2018

DENTITIONS (LEM 1078)


                           DENTITIONS               
                         Jacques Grieu


   



Œil pour œil, dent pour dent : et les oreilles, alors ?
La vengeance se voit, autant qu’elle se mord,
Mais aussi peut s’entendre et même se sentir !
Pourquoi pas : nez pour nez,  menacer de brandir ?

Les cornes et les dents sont duretés banales :
Au moment de pousser, les deux nous font très mal ;
Mais une fois poussées, plus de lamentations !
Et donc on fait avec sans poser de questions…

Ce sont des exceptions, les dents jusqu’à cent ans.
Si le lait, en calcium, est très bon pour les dents,
Jamais les dents de lait de fromage n’ont fait,
Ni les dents de sagesse des logiciens parfaits.

Si les dents servent bien à mordre et à manger,
Elles sont fort utiles à très bien prononcer.
On peut en faire aussi un sourire engageant,
Des rires, des paroles ou encore des chants.

Si la rage de dent n’est pas mal contagieux
On n’en souffre jamais dans les jours laborieux.
Ce n’est  qu’en plein week-end ou bien un jour férié,
Que ce supplice affreux voudra se déclarer.

Sourire immérité vaut cent fois dents de chien.
De nous montrer ses dents, c’est bien meilleur moyen !
Les dents de nos fourchettes ont creusé bien des tombes ?
Moins que les cigarettes, faiseuses d’hécatombes !

Roulettes de dentiste et rages de molaires,
Font que bien trop souvent, nos dents nous exaspèrent.
Faut-il les arracher quand elles nous torturent ?
Contre nos pauvres crocs, n’ayons pas la dent dure…

                                   


Os Court : 
  «     Il vaut mieux se laver les dents dans un verre à pied que les pieds dans un verre à dents.»
Pierre Dac

 

Lettre d'Expression médicale

LEM n° 1078  
http://www.exmed.org/archives18/circu1078.html


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer ici votre commentaire personnel. Merci.

Que dit la nation France ? (Exmed)

    Des gens plein les rues pour se faire entendre. Les motifs invoqués constituent un patch work sans autre lien commun que la mise en que...