Fric-frac carabiné

 

 

Fric-frac carabiné



   Précisions pour nos lecteurs lointains francophiles. Un fric-frac, en argot désuet, est un cambriolage. Un carabin est la dénomination populaire d’un étudiant en médecine. En France, l’enseignement médical depuis Napoléon 1er est exclusivement assuré par l’Etat, et les frais d’inscription demeurent accessibles à tous. Selon les échos de la presse, des associations d’étudiants affirment qu’il en est tout autrement pour la première année des études médicales.

     Il serait nécessaire pour les familles de débourser environ 6000 euros pour tenter le concours de fin d’année qui laisse sur le carreau... 85% des candidats. Inadmissible racket de toute une jeunesse tournée vers les autres que ce qui se passe dans la plus grande hypocrisie générale.

Dr F-M Michaut , CO d’Exmed 30-31 août 2017

Commentaires

Dartagnan a dit…
Comment ne pas penser à tous ces étudiants se lançant dans des études médicales en assurant eux-mêmes la charge financière de leur désir de devenir médecins ?
Gagner 6000 euros pour cela en 2017, quel boulot légal pour cela ? A la porte, les fauchés, c'est pas pour vous même si c'est inscrit partout : Liberté, Egalité, Fraternité. Lire : Servitude, Privilège, Egoïsme.

Posts les plus consultés de ce blog

Exmed, curieuse clientèle

Santé, nous Trump t-on (Exmed)

Permaculture et médecine (LEM 1056)