Connectibilité problématique


 

 

Connectibilité problématique



Le Particulier n° 1136 fait ses choux gras des innovations numériques revendiquant une amélioration de l’état de santé pour leurs utilisateurs. L’offre est considérable : ce qu’il faut bien nommer les marchands de santé se déchaînent sans retenue.
  Pouvoir surveiller en permanence ses constantes biologiques, sa tension, sa balance calorique , avoir la possibilité d’un avis médical 24 heures sur 24, disposer d’un traitement automatique en fonction des symptômes, du rendez-vous le plus rapide auprès d’un spécialiste.
 
   Tout, tout, tout, vous aurez tout sur la santé aurait chanté avec un franc éclat de rire Pierre Perret. En cherchant bien, pas l’ombre d’un objet connecté ou d’une application vaccinant contre l’imposture.


Dr F-M Michaut , CO d’Exmed 1-3 septembre 2017

Commentaires

Anonyme a dit…
Se mettre le doigt dans l'oeil dit justement la photo...
Effet Mem a dit…
Qui se met le doigt dans l'oeil ( c'est à dire se trompe ) ?
- les personnes nombreuses qui croient sans hésiter aux promesses de santé obtenues grace aux objets connectés ou applications "de santé" ?
- les quelques grincheux -comme l'auteur de ce papier- qui ont le culot de mettre en question les bienfaits de ces trouvailles numériques.
A chacun de se faire son opinion.
F-M Michaut

Posts les plus consultés de ce blog

Exmed, curieuse clientèle

Santé, nous Trump t-on (Exmed)

Permaculture et médecine (LEM 1056)