Rechercher dans ce blog

21 mars 2021

Libre expression (Exmed)


    Voici une LEM 1216 originale présentée en deux volets. Elle est écrite par Jean-François Huet qui totalise 45 ans d’anesthésie réanimation en secteur public et en secteur privé dans sa carrière.
      Dans un écrit récent, il ma confié cet implacable constat : « Les anesthésistes de ma génération, et particulièrement ceux du secteur privé, ont vécu la suppression de leurs lits de réanimation, leur transformation en lits de soins dits continus où ils ne sont même plus en capacité de ventiler les malades faute de moyens de tarification et d'autorisation administrative . Cela les force à encombrer inutilement les services de réanimation lourde avec des malades qui n’ont rien à y faire.»

     La pierre angulaire justifiant les décisions officielles de santé publique serait donc en rapport avec cette doctrine purement comptable déjà ancienne ?
Jean-François Huet, avec son franc parler coutumier, vous invite à ses «Notes de démasquage». Bonne lecture.

François-Marie Michaut
22-23 mars 2021

1 commentaire:

  1. Visiblement, les médecins sont traumatisés par les risques de s'exprimer à titre personnel. Les rôles de gendarmes de la Sécu, de l'Ordre, du Ministère de la santé font peur. Pour vivre heureux, vivons cachés, quel idéal !

    RépondreSupprimer

Enregistrer ici votre commentaire personnel. Merci.

BUT en BLANC
 ABUS (LEM 1227)

   Des revendicateurs, ce n’est pas la devise.         Au but, on a tous droit, quoi que certains nous disent. Souvent les tirs au but ne so...