Rechercher dans ce blog

20 décembre 2020

Tant que la langue vit encore (Exmed)


     La santé de ce qu’Esope nommait la meilleure et la pire des choses - la capacité humaine de parler-  ne trouble guère les esprits. C’est un outil si usuel, si quotidien, la langue que nous parlons, lisons, écrivons, pour communiquer avec les autres au loin ou tout près, que nous n’en prenons guère soin.
       

    Va comme je te pousse, la langue évolue sans cesse. Faut-il la laisser aller dans tous les sens ou faut-il s’interroger sur la pertinence de ses inépuisables fantaisies ?
Jacques Grieu prend position et nous fait passer un bon moment de détente. Voici la LEM 1202 ESSENTIEL ?  


François-Marie Michaut

Coup d'oeil prolongé d'Exmed du21 au 24 décembre 2020

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Enregistrer ici votre commentaire personnel. Merci.

NON-LIEU (LEM 1223)

Ici n’est pas le lieu de prêcher la morale Mais plutôt de jouer en citant les… annales. Le poète est un peintre et «sent» au lieu de «voir» ...