Rechercher dans ce blog

02 août 2020

Sous les masques (Exmed)

   Les mots. Pas toujours faciles à entendre tant leur sonorité est filtrée. Pas toujours évidents à comprendre tant nous manquent les mimiques et les mouvements des lèvres cachés par le tissu sensé bloquer la transmission massive du corona virus. Notre parole sociale, peur de l’autre potentiellement contagieux en plus, semble s’atrophier avec le port obligatoire du masque.

 

Deshumanisation à redouter ? Un simple remède accessible : des mots qui, non «twitables», sont concoctés pour ne pas rester au premier degré de leur signification.
 Voici, écrite avant la pandémie,  la LEM 1182 de Jacques Grieu AVANCEMENTS.


François-Marie Michaut
3-4 août 2020

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer ici votre commentaire personnel. Merci.

BUT en BLANC
 ABUS (LEM 1227)

   Des revendicateurs, ce n’est pas la devise.         Au but, on a tous droit, quoi que certains nous disent. Souvent les tirs au but ne so...