Rechercher dans ce blog

28 août 2020

Les jetables réutilisés (Exmed)


  Masque obligatoire dans l’espace public sous peine d’amende est notre quotidien. La tentation est grande pour ceux qui ne peuvent subvenir à cette dépense, à renouveler toutes les 4 heures, disent les experts. Surtout quand les nez sont nombreux dans la famille et que les 135 euros risqués par tête en cas de contrôle sont une menace financière lourde, il faut trouver une issue de secours.

 La réutilisation jusqu’à l’usure des fameux masques chirurgicaux à usage unique.

  Garder en mémoire comment le virus HIV, par pauvreté, se répandit dans les populations en Afrique quand furent réutilisés sans stérilisation possible les seringues et aiguilles à usage unique.
François-Marie Michaut
28-30 août 2020

1 commentaire:

  1. Les jetés réutilisables aurait pu être un autre titre de ce papier.
    Avec une mention d'une réalité que personne ne veut voir. Quand on est tellement fauché qu'on peut même pas s'acheter de cigarette, même de contrebande, on fait quoi ? On ramasse les mégots et on fume ce tabac hautement toxique.
    Je ne peux manquer d'y penser quand j'entends parler de politique d'augmentation du prix des clopes pour lutter contre le tabagisme...

    RépondreSupprimer

Enregistrer ici votre commentaire personnel. Merci.

NON-LIEU (LEM 1223)

Ici n’est pas le lieu de prêcher la morale Mais plutôt de jouer en citant les… annales. Le poète est un peintre et «sent» au lieu de «voir» ...