Rechercher dans ce blog

jeudi 26 mars 2020

Atteinte au moral des troupes (Exmed)


    Il y a un siècle leur auteur risquait le peloton d'exécution. Nous, les confinés sanitaires, sommes les armées désarmées de cette guerre aux ennemis encore largement non identifiés ayant mis en première ligne le Corona virus.

   La culture du sensationnel, le plaisir pervers de faire trembler les esprits en mal de sensations fortes, la paresse d'analyse et l'ignorance de ceux qui balancent sur le numérique de prétendues informations, la vanité de ceux cherchant à se mettre en avant, occasionnent des plaies psychologiques graves. Pathologie iatrogène, c'est certain.

  Combien de gens vont sortir complètement cassés et définitivement amochés des opérations menées contre le Covid19 qui, lui, disparaitra comme il est venu, en bon virus qu'il est ?


François-Marie Michaut

27-29 mars 2020

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer ici votre commentaire personnel. Merci.

VIRUS (LEM 1165)

                                                            
                         L’autre jour, dans ma rue, arpentée à grands pas, (Le ...