Rechercher dans ce blog

02 février 2020

MOI DOUBLE (LEM 1156)


Mon plus proche parent n’est autre que moi-même ;
Pourtant, nos relations, parfois nous font problème.
Il y a plusieurs moi : le bon et le sournois,
Le limpide et le trouble, ils sont mes doubles mois.
Avec lequel des deux suis-je le plus ami ?
Quand le moi est maudit, le moi double est béni.
Avec aucun des deux je ne peux me fâcher :
D’obscurs arrangements je dois leur dénicher.
           Boucler ses fins de mois, la France ne sait pas,
Et c’est mois après mois qu’elle aggrave son cas.
Elle prête l’oreille au « moi » des syndicats
Qui chaque mois la minent en stériles combats.

Janvier le mois des vœux ; les onze autres on attend :
Après moi le déluge et les gens sont contents !
De vous à moi je dis que mal ça finira,
Qu’aucun treizième mois du ciel ne tombera.
Même au mois de Marie,  miracle on ne verra.
Peut-être en Fructidor ? Prions saint Baraka !
Les réformes se font mais quel en est le prix ?
Le civisme et le moi, c’est grande fâcherie.
Les modifications, c’est à l’aune du moi
Que les Français les jugent : et sans dire pourquoi.

Que les grèves persistent est tout sauf étonnant :
Aucun  « moi », c’est humain, ne peut être content,
Quand on dit qu’il faudra travailler plus longtemps !
Qu’importe si, déjà, d’autres l’ont fait avant !
Toi et moi, est-ce nous ?  Toi et moi, est-ce toi ?
Et moi, suis-je moi-même ? On le serait pour moi ?
Les autres me fatiguent et de moi je suis las
Quand je suis hors de moi, suis-je ici ou bien là ?
Si je suis devant vous, vous l’êtes devant moi !
Vivre prend trop de temps ; les jours passent … Et à quoi ?
Je m’ennuie avec moi et je m’ennuie sans foi ;
J’attends la fin de moi pour enfin rester coi.

                            

                                Jacques Grieu



Os court :

« Lecteur, je suis moi-même la matière de mon livre. » 

Michel de Montaigne 


                                           

Lettre d'Expression médicale


LEM n° 1156    
3 février 2020
                                 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer ici votre commentaire personnel. Merci.

Mots qui puent, mots qui tuent (LEM 1226)

   L’invention de l’imprimerie a été un des moteurs de la Renaissance en Europe. Les textes enfin sortis de la seule tradition orale ou des ...