Rechercher dans ce blog

jeudi 9 janvier 2020

Arrêt de travail thérapeutique (Exmed)

   
En Allemagne comme en France, un site Internet fournit à qui veut, et sans aucune justification, des arrêts de travail de un à trois jours.
   Aurions-nous perdu de vue que les médecins ont besoin pour soigner les malades d’autre chose que de médicaments, d’examens complémentaires, d’hospitalisations et de chirurgie ?

  Que leur instrument le plus important est de l’ordre de l’échange avec l’autre en difficulté ?

 Et enfin que prescrire un arrêt de travail, au même titre que des conseils de vie, est un acte thérapeutique à part entière dont le médecin traitant est l’unique responsable ?

François-Marie Michaut,


10-12 janvier 2020

2 commentaires:

  1. Petit complément 1 :
    le site permettant de sécher ainsi son boulot affiche comme gage de sérieux être sous la responsabilité d'un certain " Docteur patronyme censuré par moi".
    Fort bien, il est bien titulaire d'un doctorat. Mais en droit, ce qui est très tordu. En France, contrairement aux pays germaniques, l'usage est de n'utiliser ce titre que pour les médecins.

    RépondreSupprimer
  2. Petit complément 2 :
    Où est l'enseignement de la prescription des arrêts de travail ?
    Comme pour toute action médicale, il y a des indications et des contrindications, des effets bénéfiques et des effets toxiques. L'absence presque totale, au niveau de la recherche fondamentale, de la médecine générale explique en partie ce manque.

    RépondreSupprimer

Enregistrer ici votre commentaire personnel. Merci.

Neutraliser les mots qui tuent (Exmed)

   Les effets destructeurs immédiats de nos petites machines à diffuser sans frontière et sans aucun filtre ce qui passe par nos têtes nous ...