Rechercher dans ce blog

21 février 2019

Et si Homo Sapiens était encore inachevé ?
 (Exmed)

    La lourde actualité de nos contrées occidentales n’a rien pour apaiser les esprits. De ceux qui sont malades encore plus que de ceux qui se sentent en bonne santé.   Partout haine, griefs, menaces, insultes, scandales, abus de pouvoir, injustices nous assaillent.

   Charles Darwin nous a familiarisé avec la notion d’évolution des espèces au sommet desquelles il a installé le bipède humain. S’il a raison, et, sans chercher beaucoup on peut constater qu’il n’est pas le seul, il y a encore beaucoup de travail à faire pour qu’Homo Sapiens Sapiens devienne enfin humain et, son double qualificatif en fait une obligation, qu’il soit aussi plein de connaissance que... de sagesse.


François-Marie Michaut 
Exmed 22-24 février 2019

3 commentaires:

  1. Et non, l'humain est bien l'humain actuel, et cela depuis toujours. Saccageant animaux, nature et environnement et s'entretuant. Quel avenir pour les humains bienveillants dans l'évolution darwinienne ?

    RépondreSupprimer
  2. Il me semble que vous dites quelque chose comme : les hommes sont comme ils sont depuis qu'ils sont sur terre, qu'ils ont toujours été des destructeurs et que quoi qu'on fasse ils le resteront.
    On a de bonnes raisons de croire qu'en une toute petite poignée de dizaines d'années Homo Sapiens continuant sur sa lancée aura causé à la planète tellement de dommages qu'il ne pourra plus survivre et disparaitra. Incapables de nous adapter comme l'a toujours fait toute forme de vivants, on est vraiment plus cons que tout le monde. Vite, vite, il est urgent de bruler Darwin qui avait tout faux, cher Unknown.

    RépondreSupprimer
  3. Suite de ma réponse précédente.
    Pour éviter le suicide collectif de notre espèce qui n'est pas ce que souhaite la majorité de la population mondiale, que peut-il nous rester ?
    Si on élimine, comme peu digne de crédit, une intervention d'une instance surnaturelle bienveillante reconnue par tous les peuples, il reste quoi ? Les capacités de notre propre cerveau que nous n'avons pas su utiliser jusqu'à maintenant comme on le voit.
    Autrement dit que nous acceptions que nous sommes les co-créateurs de notre espèce humaine. Même si nous ne sommes pas d'accord du tout sur l'entité créatrice de l'ensemble des espèces.
    Bon, je vous laisse, cher Unknown, avec mes excuses pour vous avoir donné une bonne migraine.

    RépondreSupprimer

Enregistrer ici votre commentaire personnel. Merci.

Effondrement (Exmed)

   Tant de choses que nous pensions durables s’effondrent sous les coups de la réalité que nous en souffrons. Le plus souvent silencieusemen...