jeudi 24 janvier 2019

Les règles des papes (Exmed)

    
Le NHS britannique a renouvelé le 20 janvier ( Huffpost du 22 janvier 2019) une information connue des médecins depuis... 1965. Il n’y a aucun risque à prendre un contraceptif oestro-progestatif de façon continue. La pause rituelle depuis 60 ans de la pilule pendant une semaine pour le maintien de fausses règles ( hémorragie de privation) a une histoire.

    Pour tenter d’amadouer le Pape ( Paul VI) hostile à toute contraception, John Rock (Harvard) a eu cette idée pour aider les femmes catholiques. Et nous, les prescripteurs latins - en dehors des médecins du sport - avons obéi en silence au Vatican. L’industrie pharmaceutique qui a subi un tel manque à gagner doit être furieuse. Les vendeurs de protections périodiques féminines en ont fait une bonne affaire.


    Où est le respect dû aux femmes dans de telles manipulations ?

François-Marie Michaut 
Exmed 25-27 janvier 2019

Aucun commentaire:

Hominisation en question (LEM 1120)

                                   
                                   La notion d’évolution des espèces  est largement admise depuis Georg...