mercredi 4 avril 2018

Docteur, je suis contre (Exmed)

 

 

Avant de commencer votre consultation,

sachez que je suis totalement contre le diagnostic que vous allez faire et je refuse le traitement que vous allez me prescrire.
Petit dialogue médical aussi imaginaire qu’absurde. 


   Toute allusion au spectacle qu’offre au pays la tentative de traiter les maux bien réels de nos chemins de fer nationaux n’a rien d’imaginaire.

François-Marie Michaut,

CO d’Exmed 4-5 avril 2018

2 commentaires:

Anonyme a dit…

On adore en France se ranger dans deux clans qui s'affrontent. Nous, on est les bons, ceux d'en face, les autres, c'est les mauvais. L'affaire Dreyfus on n'en est pas sortis même si on a perdu la mémoire de la Saint-Barthélémy.
C'est normal de ne pas être d'accord et de pouvoir l'exprimer sans risquer sa peau. Les mots volent, les hommes s'envolent, des compromis surgissent. Et pendant ce temps, le réel continue son chemin pour finir par livrer son verdict sans appel.
Finalement, c'est exactement ce qui se passe dans toutes les sciences, non ?

Biker retraité a dit…

" Je suis pour tout ce qui est contre, et contre tout ce qui est pour".
Pierre Dac, la plume la plus efficace de la Résistance française à la BBC.

L'Europe, un chantier (Exmed)

     
Les élections des députés européens auront lieu dimanche en France. Sans enthousiasme du public prédisent les lecteurs dans le marc de...