Rechercher dans ce blog

01 décembre 2017

Robotisation des têtes médicales (Exmed)




Robotisation des têtes médicales



   C’est paru dans Sciences et Avenir du 24 novembre 2017. En Chine, un robot a passé avec succès le concours de sortie des études de médecine. Et, en plus, avec une note bien supérieure au résultat  exigible.
Faut-il admirer la performance technologique des constructeurs qui sont très fiers de leur conception de l’intelligence artificielle ? Peut-être. Mais quand même, il est légitime de regarder les choses autrement. À quel degré de robotisation intellectuelle nos méthodes internationales d’enseignement sont parvenues à réduire nos médecins de demain pour que Xiaoyi ( petit docteur) ait réussi de façon brillante son «exploit».


     Remettons d’urgence les pieds sur la vraie terre des vrais hommes !

F-M Michaut ,
CO d’Exmed 1-3 décembre 2017

2 commentaires:

  1. Cette information est inquiétante en effet.

    Cela montre à quel point, en Chine pour passer le cap du concours d'entrée en médecine, il est possible de ne pas être humain.

    Mais ce robot n'aurait-il pas été major de notre concours français des ECN?
    Rien n'est moins sûr.
    r
    Suite à cette information, y aura-t-il une autorité pour en tirer des conséquences pour la sélection et la formation des médecins français?
    Rien n'est moins sûr.

    Nous vivons une époque formidable ?
    Rien n'est moins sûr.

    RépondreSupprimer
  2. Ce qui me parait formidable, c'est que :
    - ce robot a réussi le concours-examen "classant" FINAL des études médicales ( donc après nos ECN et l'internat), pas juste le sésame pour commencer ses études ( notre barrage de fin de première année !
    - qu'une société ait eu le culot d'investir lourdement dans ce projet dans l'idée de vendre ce genre d'outil électronique
    - que des hommes responsables de former des hommes capables de soigner au mieux des hommes autorisent que leur système de sélection soient testés par des robots
    - que ces mêmes hommes ont dans la tête une drôle d'idée de ce qu'est la médecine. Juste un énorme paquet de connaissances à engranger avec une étrange croyance. Que c'est en les remuant dans un chapeau, en les croisant habilement qu'ils se transforment magiquement en diagnostic dont découlent les traitements les plus judicieux. Mécanicisme simplificateur redoutable éliminant de fait toute humanité.
    Voilà, si on reste passifs, qui nous promet de vivre une époque formidable, cher MG. Formidable au sens premier : qui inspire la terreur !

    RépondreSupprimer

Enregistrer ici votre commentaire personnel. Merci.

Contagiosité n’est pas virulence (Exmed)

    Comprendre le sens des mots est indispensable en ce moment. Confusion en matière virale. Contagieux veut dire qui se propage facilement ...