jeudi 9 novembre 2017

Maboule ma boule (Exmed)

 

 

 

 

   Maboule ma boule



La calvitie est-elle une pathologie ? Non. Ce qui n’empêche pas qu’on invente régulièrement des médicaments pour y remédier. Le dernier «miracle» commercial en date est le détournement d’un vieux vaso-dilatateur, le finastéride ( inhibiteur de la 5 alpharéductase), un anti androgène utilisé dans des maladies prostatiques. Qu’ont donc dans la citrouille ceux qui osent bouleverser le métabolisme de notre système hormonal - donc de tout ce qu’il commande - juste pour faire pousser quelques tifs réticents ?

Tout se vend, même notre peau et ses phanères. Tout s’achète, même notre manque d’esprit critique, tant notre conditionnement de consommateurs lobotomisés est puissant.

F-M Michaut , CO d’Exmed 10-12 novembre 2017   (photo JPG)

1 commentaire:

Jansen a dit…

Pitié pour les lecteurs.
Votre titre n'est pas compréhensible pour ceux qui ne savent pas ce que veut dire maboul. En argot, c'est fou.
Pour ma boule, il s'agit de ma tête.

Cette critique faite, cette façon de tout vouloir médicaliser pour en faire un commerce est vraiment insupportable.

Tableau de l'I.A. ( Exmed)

   
Le déferlement bruyant des marchands d’intelligence artificielle (IA) pour tout et n’importe quoi ne doit pas nous rendre idiots. Jacque...